• France
  • Allemagne
  • Grande-Bretagne

Le manque d'accès à l'eau potable nuit à la bonne santé des enfants, les empêche de passer plus de temps avec leur famille ou de jouer avec leurs camarades. Inversement, l'accès à l'eau potable améliore les conditions de vies et à un impact positif sur la santé et le développement des enfants.

© UNICEF/UNI141588/DICKO

© UNICEF/UNI141588/DICKO

Chez Volvic, nous pensons que la santé, et tout particulièrement des habitudes d’hydratation saines, sont essentielles aux êtres humains pour éveiller le potentiel et la force naturelle qui sont en eux et accomplir des choses étonnantes.

L’UNICEF travaille dans plus de 190 pays pour que chaque enfant puisse grandir dans les meilleures conditions et s’épanouir.

 

 

Dans certains pays d’Afrique, le droit fondamental d’accès à l’eau est restreint. Avec l’UNICEF, nous voulons que les choses changent. Grâce au soutien apporté par les consommateurs au cours de la dernière décennie, le programme Volvic-UNICEF a amélioré l’accès à l’eau pour plus de 425 000 personnes à ce jour, grâce à la construction ou à la rénovation de 407 points d’eau qui ont permis de fournir plus de 31 milliards de litres d’eau à des communautés africaines. Le premier pays concerné par ce partenariat était le Niger, et Volvic a initié en 2016 un nouveau projet sur 3 ans en Ethiopie.

Le partenariat avec l’UNICEF vise à développer des solutions socialement innovantes permettant d’améliorer l’accès à l’eau sur la base des fondements suivants :

  • L’eau potable, les toilettes et les bonnes pratiques d’hygiène sont essentielles à la survie et au développement des enfants. L’accès à l’eau potable et aux bonnes pratiques d’assainissement et d’hygiène peut sauver la vie de millions d’enfants ;
  • Un meilleur accès à l’eau améliore la qualité de vie des populations, particulièrement pour les femmes et les enfants, et augmente le taux de scolarisation des enfants, particulièrement des filles. En effet, l’accès à des installations sanitaires et d’assainissement dans les écoles permettent aux filles de trouver un espace d’intimité et de bonnes conditions d’hygiène lors des cycles menstruels.
  • Chaque enfant a le droit d’accéder à de l’eau potable afin d’être en bonne santé. Une bonne qualité de l’eau donne accès à une nourriture plus saine.

Source: Progress report on water, sanitation and hygiene 2017, update and evaluation of SDGs (WHO / UNICEF)

Saisissez votre recherche