• Niger

Aujourd'hui, 64% de la population au Niger n'a pas un accès à l'eau potable*. Ceci était le cas à Gada, une petite communauté située dans la région de Zinder, jusqu'à ce qu'ils bénéficient du programme « 1L=10L en Afrique » de Volvic et l'UNICEF.

Les mères et leurs filles devaient aller chercher de l’eau au puits ou dans les centres médicaux. Souvent l’eau des puits ne suffisaient pas à satisfaire la demande de toute une communauté. En conséquence elles devaient passer des heures à marcher jusqu’aux étangs les plus proches, à des kilomètres de chez elles. Conséquence : les petites filles ne rentraient pas à l’heure pour aller à l’école. De plus la communauté entière était souvent impactée par le choléra à cause du manque d’accès à l’eau potable et à des structures d’assainissements adéquates.

Grâce au soutien des consommateurs au programme Volvic-UNICEF, 3 points d’eau ont été installés à Gada : 1 au sein du village, 1 au centre médical et 1 à l’école. De plus, des installations sanitaires ont été installées/construites à l’école et la population locale a reçu une formation sur les comportements appropriés en matière d’hygiène et de gestion des points d’eau.

 

© UNICEF/MAXIME

Biniah Ibra, Directeur d’une école à Gada

"Les nouveaux points d’eau et toilettes qui ont été installés nous ont vraiment changé la vie, nous permettant de combattre l’absentéisme, en particulier parmi les petites filles. Avant beaucoup de filles avaient du retard, souvent elles manquaient toute la matinée, car elles allaient chercher de l’eau dans les étangs. De plus, l’absentéisme était fort car les enfants étaient souvent malades en raison de l’eau insalubre et du manque d’hygiène. Les nouvelles installations ont tout changé : les filles sont à l’heure, les enfants ont plus d’énergie car ils sont bien hydratés, ils aiment aller en classe, sont plus curieux et ont de meilleures notes ! Quel changement d’enseigner dans de pareilles conditions !"

 

 

 

© UNICEF/ISLAMANE

Djamila Sani, une étudiante de 12 ans

"Avant on n’avait pas d’eau dans le village ou à l’école… il faisait très chaud, c’était difficile de se concentrer pendant les cours ou même de jouer après. Maintenant je ne suis jamais en retard, mes notes se sont améliorées, j’apprends beaucoup de choses et danse et chante avec mes copines pendant la pause !"

 

 


 

 

Mati Dan Mallam, Directeur de Communication chez Unicef

"Depuis l’installation des points d’eau, le choléra a été éradiqué. Le village entier est en meilleur santé et ce dont nous sommes le plus fiers c’est que les enfants peuvent aller à l’école, surtout les filles."

 

Grâce au soutien des consommateurs pendants ces 11 dernières années, le programme « 1L=10L en Afrique » a déjà amélioré l’accès à l’eau pour plus de 425 000 personnes, en construisant et rénovant 407 points d’eau donnant accès à plus de 31 milliards de litres d’eau.

* Source : rapport Progrès en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène 2017, mise à jour et évaluation des ODD (OMS/UNICEF)

Saisissez votre recherche