• Ethiopie

Aujourd'hui en Ethiopie, moins de 50% de la population locale a accès à des points d'eau et la qualité de l'eau demeure un problème majeur.

© UNICEF/UN09369/SEWUNET

60 à 80% des maladies transmissibles sont dues à un accès limité à l’eau et à des systèmes d’assainissement et d’hygiène adaptés. La présence à l’école, pour les filles notamment, dépend également fortement de ce manque d’eau et/ou d’installations sanitaires dans ces établissements. En effet à l’âge de la puberté, il est essentiel pour les jeunes filles d’avoir accès à un espace adéquat pour leur hygiène menstruelle.

C’est pourquoi le projet actuel de Volvic en Ethiopie prévoit de fournir un accès direct à l’eau potable à 32 000 personnes supplémentaires, et un accès indirect à 600 000 autres, plus d’un tiers étant des enfants de moins de 5 ans. Ce projet prévu sur la période 2016-2019 concerne la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (RNNPS) d’Ethiopie. Grâce au soutien apporté par les consommateurs au programme « 1L acheté = 10L puisés en Afrique* », Volvic finance entre 2016 et 2019 l’installation et la rénovation de 48 points d’eau dans des villages, écoles et centres médicaux, ce qui permettra de fournir 2,19 milliards de litres d’eau potable supplémentaires aux communautés éthiopiennes locales.

 

Mais le programme ne s'arrête pas là...

  • 12 systèmes d’assainissement avec toilettes seront installés dans les écoles et centres médicaux locaux.
  • Des actions éducatives seront mises en place afin de former la population locale aux bons gestes d’hygiène de base, à la gestion des points d’eau et à la bonne utilisation des sources souterraines. 

Les actions combinées du programme contribueront largement à améliorer la santé des populations locales et augmenteront significativement le taux de présence des enfants à l’école, et notamment des filles qui sont majoritairement chargées d’aller chercher l’eau pour leur famille. Ces actions offriront un espoir d’avenir meilleur à ces communautés.

 

Le programme en est à sa phase de lancement. Les communautés qui bénéficieront du programme ont été identifiées et les forages ont débuté. Nous espérons voir l’installation des premiers points d’eau vers la fin de l’année 2017.

Saisissez votre recherche