• France
  • Allemagne
  • Grande-Bretagne
Télécharger

La protection et la préservation de la ressource en eau minérale naturelle sont au cœur du métier de minéralier. La gestion d'une source d'eau minérale naturelle c'est tout un équilibre à respecter.

Pour que la source Volvic continue de se renouveler au rythme du cycle naturel de l’eau, Danone veille à sa gestion raisonnée, sous le contrôle d’hydrogéologues. La quantité d’eau minérale naturelle qui est prélevée à la source respecte à la fois le renouvellement naturel de la ressource, année après année, et les dispositions réglementaires.

Un équilibre à respecter : le rôle des hydrogéologues

La source de l’eau minérale naturelle Volvic est gérée de manière durable pour que les générations de demain puissent continuer à en bénéficier. Danone assure cette gestion raisonnée sous le contrôle d’hydrogéologues. Dans la grande chaîne du cycle de l’eau, les hydrogéologues sont un maillon majeur puisqu’ils veillent à préserver quantitativement la ressource et à la protéger qualitativement. Ainsi, leurs consignes permettent de ne pas prélever plus que ce que la nature nous offre.

Découvrez en images l'interview de Patrick Lachassagne, hydrogéologue, responsable environnement et ressources en eau pour Danone :

Pour déterminer la quantité d’eau qui peut être prélevée chaque année, les hydrogéologues mettent en œuvre plusieurs méthodes :

  • ils s’appuient d’abord sur la connaissance détaillée de la structure géologique et du fonctionnement hydrogéologique de la source et de son aquifère (le réservoir souterrain naturel au sein duquel circule l’eau) ;
  • ils réalisent aussi des forages de contrôle qui leur permettent de s’assurer de la stabilité du remplissage de l’aquifère ;
  • enfin, la méthode d’évaluation SPRING, développée par Danone en 2009, permet de définir un standard de gestion optimal de la ressource. Cette grille de critères quantitatifs et qualitatifs comprend aussi l’évaluation de la stratégie d'implication des acteurs locaux. Chaque année, un plan d’amélioration est défini, visant à respecter la ressource en quantité et en qualité. Il permet en outre de suivre l’ensemble des actions mises en œuvre et leur efficacité, afin de se positionner au niveau d’exigence fixé. L’outil témoigne de la démarche de progrès continu pour assurer la pérennité de l’eau Volvic, dans le respect de l’environnement.

Un savoir-faire reconnu au niveau européen

Au fil des années, Volvic a acquis un savoir-faire dans la gestion et la protection d'une ressource en eau sous couvert forestier. Nous avons choisi de le partager au niveau européen à travers le projet SEMEAU.
Menée entre 2009 et 2013 dans le cadre du programme LIFE+ Environnement de l’Union Européenne, la démarche a abouti à la création d’un outil de modélisation du cycle de l’eau sur le site pilote de l'impluvium de Volvic et à la rédaction d’un ouvrage de référence sur le sujet. Ce projet a révélé le lien extrêmement fort entre la forêt et la ressource en eau, en quantité et en qualité.
Sur la base de ces enseignements, des scénarios de gestion agricole et forestière ont été définis en concertation avec les acteurs des 2000 hectares de forêts situés sur le territoire de l’impluvium.
Le travail réalisé par Volvic et ses partenaires a bénéficié à l’ensemble des acteurs de l’eau en moyenne montagne en Europe. Il a en effet permis de définir des stratégies de gestion du territoire à très long terme, combinant protection de la ressource en eau et développement économique local.
Pour en savoir plus sur le projet : http://www.life-semeau.eu/limpluvium-volvic

Saisissez votre recherche