Aujourd'hui, 75% de l'Afrique Sub-Saharienne manque d'accès à l'eau potable*. Pendant les 11 dernières années, Volvic et UNICEF ont travaillé ensemble pour améliorer l'accès à l'eau en Afrique. Grâce au soutien des consommateurs, le programme « 1L=10L en Afrique » a pu améliorer significativement la santé des communautés locales et la présence des enfants à l'école, donnant de l'espoir pour un avenir meilleur.

Grâce à vous, en 11 ans, le programme Volvic-UNICEF a déjà aidé à améliorer l'accès à l'eau pour plus de 425 000 personnes en Afrique et nous ne nous arrêterons pas là...

Source: Progress report on water, sanitation and hygiene 2017, update and evaluation of SDGs (WHO / UNICEF)


© UNICEF/Eléonore

L'accès à l'eau donne l'espoir pour un avenir me...

  • Niger

Aujourd'hui, 75% de l'Afrique Sub-Saharienne souffre du manque d'accès à l'eau potable*. Pendant les 11 dernières années, Volvic et Unicef ont travaillé ensemble pour améliorer l'accès à l'eau en Afrique.

© UNICEF/Eléonore

Quand l'accès à l'eau arrive à Gada...

  • Niger

Aujourd'hui, 64% de la population au Niger n'a pas un accès à l'eau potable*. Ceci était le cas à Gada, une petite communauté située dans la région de Zinder, jusqu'à ce qu'ils bénéficient du programme « 1L=10L en Afrique » de Volvic et l'UNICEF.

©UNICEF/Islamane Abdou

Le projet Ethiopien depuis 2016

  • Ethiopie

Aujourd'hui en Ethiopie, moins de 50% de la population locale a accès à des points d'eau et la qualité de l'eau demeure un problème majeur.

©UNICEF/Bénédicte

Volvic - UNICEF : 11 ans de partenariat

  • France
  • Allemagne
  • Grande-Bretagne

Le manque d'accès à l'eau potable nuit à la bonne santé des enfants, les empêche de passer plus de temps avec leur famille ou de jouer avec leurs camarades. Inversement, l'accès à l'eau potable améliore les conditions de vies et à un impact positif sur la santé et le développement des enfants.

Saisissez votre recherche